Le ROHM trace sa route…

Luc Baillet 4
Vues: 860
Temps de lecture:2 Minutes, 33 Secondes
Communiqué de presse du 25/01/2021

COMMUNIQUE DE PRESSE : le ROHM 

Un collectif citoyen incluant hospitaliers, médecins, infirmiers, statisticiens, épidémiologistes, et préventeurs fédéré  par un membre du comité scientifique et citoyen de la ville de Strasbourg (C4S) crée un Réseau d’Observateurs de  l’Hygiène des Mains (ROHM). 

L’hygiène des mains est un élément central de la maîtrise de la propagation de toute épidémie.  

Aujourd’hui, à l’entrée des commerces alimentaires, pour des centaines de milliers de clients quotidiens, le port du  masque est acquis mais la désinfection des mains semble encore largement perfectible.  

Le ROHM propose une observation ludo-éducative autour des commerces alimentaires, sans stigmatisation ni des  clients, ni de l’enseigne. Chaque citoyen, client ou commerçant pourra alimenter ponctuellement ou régulièrement  un questionnaire en ligne dès le 25 janvier

Pour contribuer et devenir Observateur du ROHM, il suffit d’accéder au questionnaire en ligne, le renseigner en à  peine une minute et l’ajouter à l’écran d’accueil de son smartphone. 

Cette action offrira des indicateurs réguliers sur la pratique et les évolutions du lavage des mains. Les objectifs sont : observer, mesurer, informer, responsabiliser et progresser tous ensemble ! 

Selon les Experts Prévention et Contrôle de l’Infection de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, les données  cliniques et épidémiologiques suggèrent que le SARS-CoV-2 est majoritairement transmis par gouttelettes, par  contact, et que l’hygiène des mains doit être renforcée.  

Les enquêtes Santé Publique France de 2016 et IFOP 15 octobre 2020 révèlent que de trop nombreux français ne se  lavent pas les mains après s’être mouchés (63%) ou après être allés aux toilettes (23%). En outre, une éducation dès  le plus jeune âge est un enjeu majeur : elle engage les parents comme les enseignants, pour protéger tout un chacun. 

L’ANSES estime que les emballages peuvent avoir été souillés par une personne infectée, lors de leur manipulation ou  à la suite d’un éternuement. Elle recommande de retirer les emballages (par exemple : carton des yaourts) et de  simplement se laver les mains après leur manipulation. 

L’ANSES et le HCSP recommandent avant de consommer ou de cuisiner les fruits et légumes de bien les laver à l’eau  potable, ainsi que de les peler s’ils sont destinés à être consommés crus. 

Les porteurs de ce projet comptent sur la mobilisation citoyenne pour faire progresser la pratique d’hygiène des  mains dans les espaces collectifs (transport en commun, commerces, lieux publics, etc.) ainsi que rejoindre les  nombreuses initiatives qui contribuent au recul de la pandémie. 

Ensemble, on va loin ! Observons et sensibilisons ! 

Contact et pilotage : Dr Jean-Michel WENDLING membre C4S : wendling.jm@outlook.fr 

Parrainage : Dr Pierre PARNEIX : Santé Publique et Hygiène Hospitalière CHU de Bordeaux — Responsable du CPias / MATIS

PS : Ce projet bénévole et citoyen ne bénéficie d’aucune subvention publique ni privée  

Happy
Happy
0
Sad
Sad
0
Excited
Excited
0
Sleepy
Sleepy
0
Angry
Angry
0
Surprise
Surprise
0
Next Post

21#04 - Dossier Spécial CONGRÈS RésoA+: Bilan 2015/2019

12H12: PRÉSENTATION Présentation Jean Michel CHIAPELLO 12H15 – LES BRÈVES DE LA QUINZAINE (L’important parmi tout ce qui c’est passé depuis la dernière émission) B01: VERS LE 3ÈME CONFINEMENT? Etat des lieux, commentaires des mesures sanitaires divers points RÉINFO-COVID, La 4ème voie, le Comité Citoyen Vaccination…  par Luc BAILLET B02: REBONDISSEMENT DANS LE […]