07/02/24: STOP, LA SÉRIALE DÉMOLISSEUSE!

Luc Baillet Luc Baillet
Vues: 584
Temps de lecture:1 Minutes, 19 Secondes

Le 7 février 2024, c’est le 28ème anniversaire de la nouvelle réglementation amiante!
En effet, après les soubresauts de l’état 1995, le gouvernement français se décide à publier au JO, le 8 février 1996, deux décrets fondateurs des nouvelles règles sanitaires et procédures du code du travail en matière de remédiation de l’amiante en France.

Depuis, plusieurs autres décrets sont venus renforcer la réglementation amiante et notamment, à l’occasion de programme de démolition. Depuis 2002, le diagnostic amiante avant démolition est obligatoire. Depuis 2019, le diagnostic amiante avant travaux, y compris de rénovation thermique, est lui aussi indispensable.

Le 8 février 2024, L’ANRU tiendra colloque pour fêter ses 20 ans.

Il y a deux décennies, la création de l’Agence est entérinée via le décret du 9 février 2004 qui lui donne une adresse postale, un conseil d’administration… Vingt ans après cette date, l’ANRU donne rendez-vous à la communauté du renouvellement urbain pour un colloque exceptionnel, le jeudi 8 février prochain. Intervenants, programme et inscription ci-dessous.

Or il apparait que plusieurs projets de rénovation urbaine suscitent des controverses…d’autant plus que les aides à la rénovation sont souvent conditionnées à la démolitions d’immeubles considérés comme obsolètes.

Le Collectif “STOP AUX DÉMOLITIONS ANRU, POUR UNE RÉHABILITATION” organise une journée d’action le 7 février 2024, à Pantin le matin, 10h30 devant le siège de l’ANRU et à Paris 11ème l’apm, avec au programme à 14h30 une conférence de presse suivie à 15h30 d’une réunion stratégique, au CICP*, 21 ter rue Voltaire.

(*) Centre International de Culture Populaire

Happy
Happy
0
Sad
Sad
0
Excited
Excited
0
Sleepy
Sleepy
0
Angry
Angry
0
Surprise
Surprise
0

Laisser un commentaire

Next Post

POUSSIÈRES D'AMIANTE: DANGER À L'ÉCOLE?

Y’a-t-il vraiment urgence dans les écoles, mais aussi les crèches, les collèges ou les lycées? Faut-il prioriser les établissements publics? Et comment flécher les subventions à accorder aux propriétaires vertueux?  Il est grand temps de prendre le taureau par les cornes et le présenter dans les salons du Parlement Européen! Car d’après les professionnels, rien n’interdit de programmer l’éradication d’ici 2043.