&68: La « cinquième vague », nouvel épisode d’un feuilleton qui n’a que trop duré

Luc Baillet
Vues: 462
Temps de lecture:1 Minutes, 30 Secondes

Le mauvais feuilleton sanitaire continue, à en croire Laurent Toubiana, chercheur à l’INSERM. La petite musique d’un nouvel épisode épidémique majeur se fait de nouveau entendre. Ce serait cette fois la « 5ème vague ». Depuis plus d’un an et demi, la population française est soumise à un flot quasi continu de mauvaises nouvelles, qui servent à justifier des mesures aux impacts psychologiques, économiques, sociaux et politiques délétères. Ce soir, le site de QG accueille le blog de Laurent Mucchielli, dépublié par un autre média

Par Laurent Toubiana, chercheur à l’INSERM, directeur de l’Institut de Recherche pour la Valorisation des données de Santé (IRSAN)

Cet article constitue l’épisode 68 de l’enquête de Laurent Mucchielli sur la gestion politico-sanitaire de la crise. Publié le 25 novembre 2021 sur le blog du chercheur, il a été dépublié par Mediapart le lendemain. L’équipe de QG a décidé de l’accueillir ce soir

Le scénario est maintenant bien rodé. En amont, il commence par des avis de scientifiques qui, alors que tout est supposé « sous contrôle », annoncent la possibilité du retour d’une nouvelle vague épidémique. Ces oracles sont bientôt confirmés par des données venant de pays plus ou moins lointains ; tout va bien en France, mais ailleurs c’est très grave. Les hypothèses de nos scientifiques s’avèreraient donc exactes. Les articles de presse pleuvent sur la panique engendrée dans ces pays et les mesures très dures en passe d’être mises en œuvre. Ces mesures nous paraissent démesurées, mais une petite voix nous dit qu’il faut se préparer à ce que ce soit bientôt notre tour.

Lire la suite sur le site de Quartier Général : https://qg.media/2021/11/26/la-cinquieme-vague-nouvel-episode-dun-feuilleton-qui-na-que-trop-dure/

Happy
Happy
0
Sad
Sad
0
Excited
Excited
0
Sleepy
Sleepy
0
Angry
Angry
0
Surprise
Surprise
0

Laisser un commentaire

Next Post

Ingrid, merci!

Ingrid COURRÈGES a participé au DOCTOTHON. Merci de rappeler que l’art doit faire la règle… Parce qu’il est indispensable de continuer à rêver le plus tard possible, de vivre des moments magiques, de rires et d’amour, je reprends exceptionnellement en cette fin d’année mes spectacles enfants (sans pass sanitaire), afin […]