GESTION DE L’AMIANTE EN ENTRETIEN COURANT: RAPPORT DE FIN DE CAMPAGNE

Luc Baillet 2
Vues: 315
Temps de lecture:1 Minutes, 58 Secondes

En mars 2018, 17 bailleurs se sont engagés dans une Campagne de prévention du risque amiante en Hauts-de-France dans le cadre de la Campagne CARTO Amiante de l’OPPBTP et du Plan de Recherche et Développement Amiante (PRDA) Processus Techniques Innovants.

Représentant plus de 330 000 logements, les bailleurs ont été accompagnés tout au long de la démarche par leurs partenaires préventeurs (OPPBTP, CARSAT Hauts-de-France et DIRECCTE Hauts-de-France) et les filières du bâtiment (CAPEB Hauts-de-France et FFB Hauts-de-France).

Après deux années de chantiers, l’heure est aujourd’hui au bilan.

Avec plus de 75% des logements construits avant 1997, le parc Hlm des Hauts-de-France est concerné en tout premier lieu par la gestion de la problématique amiante.

Depuis 2011, l’amiante est une priorité du plan d’action de l’Union régionale qui souhaite continuer à accompagner les organismes Hlm de la région, et faire progresser l’ensemble de la filière. 

Cette Campagne avait pour objectif de répondre à plusieurs enjeux :

  • Sécuriser les interventions pour les donneurs d’ordre, pour les locataires, comme pour les intervenants extérieurs (entreprises extérieures et/ou régies)
  • Enrichir les bases de données disponibles sur le sujet afin de permettre une meilleure évaluation des risques des différentes situations de travaux
  • Permettre un maintien des compétences et/ou une montée en compétences des entreprises intervenantes pour le compte des bailleurs sociaux 

Les résultats de cette Campagne sont très positifs. Initialement, en cohérence avec le budget prévisionnel, l’inter bailleurs envisageait de réaliser une soixantaine de chantiers. Mais ce ne sont pas moins de 112 chantiers qui ont fait l’objet de mesurages, 94 % exploitables dont 60% avec 0 fibre comptées et 70 % ≤ au code de la santé publique (seuil réglementaire en vigueur de 5F/L).

Au-delà des résultats, l’investissement des bailleurs, les rencontres, les échanges de bonnes pratiquesconstatées au cours de ces deux années symbolisent tout autant la réussite de cette démarche de coopération régionale.

La dynamique va se poursuivre en 2021 avec le lancement d’une seconde Campagne avec 20 bailleurs représentant plus de 450 000 logements accompagnés des mêmes partenaires. 

Pour télécharger le rapport, cliquer >> ici <<

Retrouvez le communiqué sur le site de l’URH Hauts de France

Happy
Happy
0
Sad
Sad
0
Excited
Excited
0
Sleepy
Sleepy
0
Angry
Angry
0
Surprise
Surprise
0

2 thoughts on “GESTION DE L’AMIANTE EN ENTRETIEN COURANT: RAPPORT DE FIN DE CAMPAGNE

  1. Et voici la conclusion de M. Eric ELFRAIM BALCI, Directeur Général de CLESENCE, bailleur porteur du projet:
    “En complément des chantiers réalisés sur ces 2 années, le travail mené va également permettre d’ouvrir la voie à d’autres projets comme d’une part la création d’ORIGAMI, outil prédictif et de compilation des données amiante
    sur les territoires; ou encore un outil de e-learning en cours de création via l’AORIF pour aider à la formation, l’accompagnement des collaborateurs au sein des organismes mais aussi à leur montée en compétence afin de
    gérer le risque amiante à sa juste mesure. Clésence passe donc le relais avec la conviction que les missions seront poursuivies avec autant de motivation et d’ambition. Fort de cette expérience, Clésence compte élargir son approche globale de la gestion des travaux. Dans le cadre de nos initiatives entreprises dans le domaine notamment de la transition énergétique, l’avancée des études menées sur la thématique de l’amiante est une aide indéniable lors des travaux. Il est essentiel désormais d’avoir une réflexion plus poussée sur les produits et matériaux employés, leur cycle de vie au sein du bâtiment et d’anticiper en étudiant dès à présent leur réemploi, leur valorisation ou leur recyclage.
    C’est dans ce sens que nous comptons poursuivre nos actions !”

Laisser un commentaire

Next Post

PROGRAMME ONRA 25/03/21

L’équipe de médiAplus est mobilisée pour le Congrès de RésoA+. Le programme de la partie statutaire est précisé aux membres adhérents. Il ne fera donc pas l’objet d’un article sur mediAplus, mais sur le site de RésoA+ Cet article n’aborde que les deux autres parties accessibles aux congressistes participant à […]