QUANTUM-RX: Le SciAps X-500 Pb bientôt en phase d’essai par le LNE

Luc Baillet
Vues: 34
Temps de lecture:2 Minutes, 40 Secondes

Le SciAps X-550 Pb bientôt en phase d’essai par le LNE pour l’analyse du plomb dans les peintures

Objectif : évaluer la technologie à rayons X SciAps versus à source radioactive

Lancé en mars aux USA, l’analyseur X-550 Pb, fabriqué par l’américain SciAps et distribué en France par Quantum-RX, annonçait une technologie de rupture pour les différents diagnostics immobiliers du plomb dans les peintures. Grâce à son tube à rayons X et ses algorithmes spécifiques, cet appareil promet aux diagnostiqueurs immobiliers une alternative plus sûre et moins contraignante que les analyseurs à source radioactive, pour des performances supérieures. À la suite d’échanges entre les pouvoirs publics et Quantum-RX, le Laboratoire National d’Essais (LNE) va être missionné pour lancer un processus officiel de comparaison et d’évaluation entre la technique des sources radioactives et la technique tube rayons X développée par SciAps.

Depuis mars 2022, l’analyseur X-550 Pb de SciAps est commercialisé avec succès aux USA. Il s’agit du premier et unique analyseur à tube à rayons X, c’est-à-dire totalement électrique et donc sans source radioactive, validé par le Département du Logement et du Développement américain (HUD- Housing and Urban Development) pour les analyses de plomb dans les peintures dans le cadre des diagnostics réglementaires de l’habitat.

Actuellement, en France, les diagnostiqueurs immobiliers utilisent des appareils dotés de sources radioactives pour réaliser le Diagnostic Plomb ou CREP (Constat de Risque d’Exposition au Plomb) et le diagnostic avant travaux.

La source radioactive contenue dans ces analyseurs présente de multiples contraintes en termes de transport (matière dangereuse à déclarer), de (coffre-fort ignifugé, extincteur), de sécurité des opérateurs (radioprotection) et de coûts très important lors de son remplacement.

Quantum-RX, distributeur exclusif de SciAps en France, a déjà pris attache auprès des pouvoirs publics. À la suite de ces échanges, le Laboratoire National d’Essais (LNE) va être missionné pour lancer un processus officiel de comparaison et d’évaluation entre les deux technologies : celle de SciAps (tube à rayons X associé à des algorithmes spécifiques) et celle des analyseurs à source radioactive.

Le X-550-Pb utilise un tube à rayons X, peu contraignant et peu dangereux pour l’homme et l’environnement. Ce générateur électrique est associé à des composants électroniques (détecteur SDD de nouvelle génération) et des algorithmes puissants pour atteindre des performances supérieures aux meilleurs analyseurs à source radioactive.

Pour Joël Le Chevalier, Président de Quantum RX : « la finalité de l’étude du LNE est de mesurer les avantages techniques de notre solution pour le diagnostic du plomb dans les peintures en France et de modifier par la positive les textes législatifs actuellement en vigueur. Dans l’attente de ces résultats, nous ne commercialisons toujours pas le X-550 Pb en France pour les analyses du plomb dans les peintures dans le cadre règlementaire ».

Les délais d’exécution de la mission du LNE ne sont, à ce jour, pas encore connus.

page1image3294720

Service de presse: NEOSTORY
Suké Churlaud – 06 13 65 61 53 – suke.churlaud@neostory.fr 
Cassandre Lejeune – cassandre.lejeune@neostory.fr

page1image3304896

Happy
Happy
0
Sad
Sad
0
Excited
Excited
0
Sleepy
Sleepy
0
Angry
Angry
0
Surprise
Surprise
0

Laisser un commentaire

Next Post

La Réglementation amiante est elle maximaliste?

Article rédigé pour le Hors Série “25 ANS D’AMIANTE: LE SCANDALE CONTINUE” – Septembre 2022 Le 1er Avril 2022, la France aurait du célébrer le point d’orgue de la Nouvelle Réglementation amiante, jubilé encadré par deux évènements successifs marquant le début et la fin du premier semestre de l’année 1997. En […]